Auteur Sujet: BAU ARBEIT BATAILLON- FICHE D'AVERTISSEMENT  (Lu 231 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MSNSTALAG

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 531
  • Sexe: Homme
  • 1: MASSON Sylvain 3843-F-XXI A- VI F-XB
  • 2: COSSET Georges 110661-F-XVII A- XV III A
  • 3: FROUX Ernest 57880-F-1 B
  • 4: HONVAULT Louis 68101-F-II D
  • 5: BLACHON André 16961-F-VII A - VI D - VI A
  • 6: BELLIVIER René 18933-F- VI D
BAU ARBEIT BATAILLON- FICHE D'AVERTISSEMENT
« Réponse #1 le: 26 août 2017 à 14:43:49 »
                                                                                                                                          AVERTISSEMENT

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands organisèrent des groupes de spécialistes  du domaine de la construction pour réparer des bâtiments ou effectuer des déblaiements après les phases de bombardements. Ce qui rendait ces groupes nomades et souvent vulnérables car ils étaient toujours au plus près du front. Ils les appelaient les "BAU ARBEIT BATAILLON" ou pour quelques uns plus spécialisés, DACHECKER BATAILLON (bataillon de couvreurs) ou GLASER BATAILLON (bataillon de vitriers) rassemblant chacun plusieurs centaines d'hommes.
Dans un premier temps ces bataillons étaient constitués de prisonniers de guerre (plusieurs nations y étaient représentées de façon spécifique), ensuite les Allemands constituèrent des bataillons avec des déportés politiques, raciaux......
A sa création, chaque Bataillon était rattaché à un camp principal mais, en fonction du déroulement de la guerre et des bombardements, leur affectation pouvait changer d'où un traitement particulier que propose le site "stalags.org" pour le devoir de mémoire tout en apportant les remarques suivantes :
  - sur ce site nous ne traitons que les BAU ARBEIT BATAILLON formés de prisonniers de guerre, ceux constitués avec des déportés sont à voir sur des sites spécifiques et remarquables sur internet.
  - ne pas confondre le BAU ARBEIT BATAILLON avec les kommandos de travail "sédentaires" dont 90 % étaient dans l'agriculture le reste dans l'industrie dont des mines, et qui étaient fixés dans une localité sauf pour quelques chantiers mobiles : sur "stalags.org" ces kommandos ont leurs sous-rubriques spécifiques dans chaque rubrique "stalag nn".
Nous comptons sur tous pour enrichir et partager les connaissances sur ces "BAU ARBEIT BATAILLON" et merci à André Aubry pour la création de ces rubriques.
Cordialement
Sylvain Masson (mise à jour le 26 08 2017)